Composition de La 2° Division Blindée

2eDivision Blindée : Composition

La 2e Division Française Libre (2e DFL) a été créée le 15 mai 1943 avant d’être renommée 2eDivision Blindée (2eDB) le 24 août 1943. Durant 8 mois passés dans le secteur de Témara, son chef, le Général LECLERC va forger un puissant outil de combat à partir d’unités provenant aussi bien des Forces Françaises Libres de la première heure que de l’Armée d’Afrique. Les hommes qui la compose viennent de tous les horizons et comprennent de nombreux français de l’étranger ou d’étrangers volontaires pour combattre le régime nazi.

La division, organisée sur le modèle des ArmoredDivisions américaines, s’appuie sur le TO&E-17 du 15/09/43 modifié le 12/02/44.

Elle est initialement constituée des unités suivantes :

-Trois régiments de chars
- 501eRégiment de Chars de Combat – 501e RCC ;  
- 12e Régiment de Chasseurs d’Afrique – 12e RCA ;
- 12e Régiment de Cuirassiers – 12e Cuirs
-Un régiment d’infanterie portée à trois bataillons (Régiment de Marche du Tchad – RMT)
-Un régiment de reconnaissance ( 1er Régiment de Marche de Spahis Marocains – RMSM)
-Trois groupes d’artillerie automotrice (1er Groupe du 3e Régiment d’Artillerie Coloniale
– 1/3e RAC ; 1er Groupe du 40e Régiment d’Artillerie Nord-Africaine
– 1/40eRANA ; 11e Groupe du 64e Régiment d’Artillerie de Division Blindée
– XI/64eRADB)
-Un régiment de  chasseurs de chars (1er Régiment Blindé de Fusiliers Marins – RBFM)
-Un régiment groupe d’artillerie antiaérienne (22e Groupe Colonial des Forces Terrestres Antiaériennes – 22e GCFTA)
-Un bataillon du Génie (13eBataillon du Génie – 13eBG)
-Un groupe d’escadrons de réparation ( 15e Groupe d’Escadrons de Réparation – GER XV)
-Un bataillon médical (13eBataillon Médical – BM 13)
-Une compagnie de quartier général (97e  Compagnie de Quartier Général – QG97)
-Une compagnie de Transmissions (97/84e Compagnie Mixte des Transmissions – CMT 97/84)
-Deux compagnies du Train (197eet 297e Compagnies de Transport)
-Deux détachements de circulation

Par la suite, seront constitués :

-Un escadron de Protection divisionnaire
-Une compagnie de services (497e Compagnie de Services)
-Deux bataillons de renfort ( BR 1 et BR 2)

Organigramme tactique

La 2° Division blindée se compose à des moments de son parcours de différents éléments appelés GT (Groupement Tactique) toujours pour favoriser la rapidité et l'initiative de ses Chefs. Mais dans la plupart des cas, elle se composait de trois groupements principaux et de temps à autres d'un quatrième groupement à la disposition du Général pour forcer la décision finale de façon à l'emporter.

Le Groupement Tactique : DIO (G.T.D.)

Commandant  : Colonel Dio

Le P.C. du G.T.D.

Le 12° Régiment de Cuirassiers

L'insigne


L ‘ANGLETERRE 

Lorsque le Régiment part pour une destination inconnue, la composition de ses escadrons, est, à peu de choses près, la suivante :

 

ÉTAT-MAJOR :

- Lt-Colonel WARABIOT, commandant le 12ème Cuirassiers,

- Commandant NOIRET, commandant en second,

- Commandant ROUVILLOIS, en réserve de commandement,

- Capitaine LETELLIER, commandant le Service Auto,

- Capitaine BRES, commandant le Service de Santé,

- Capitaine De TARRAGON, Officier de Renseignements,

- Capitaine JOUITOU, Officier Adjoint,

- Lieutenant BONNAFOUS, commandant les Mortiers,

- S/Lieutenant MERCIER, commandant les Orienteurs,

- S/Lieutenant BONTOUX, commandant les Transmissions,

- S/Lieutenant LEVY, adjoint au Médecin-Chef,

- Adjt-Chef PAQUIN, commandant les chars moyens de Cdt,

- Adjt-Chef DENOCQ, commandant les chars légers de Cdt.

 

E.H.R.:

- Capitaine THOMAS, commandant l’E.H.R.,

- Lieutenant FANTOU, Adjoint,

- Lieutenant LENOIR, commandant l’Atelier,

- Lieutenant LEROY-THIÉBAULT, commandant l’Essence,

- Lieutenant ITIÉ, commandant l’Approvisionnement,

- Lieutenant MARENGHI, Officier des Détails,

- Adjt-Chef DEMARBRE, commandant les Munitions.

 

 

1er ESCADRON :

- Capitaine DELAITRE, commandant l’Escadron,

- Lieutenant SCHLECHT, Adjoint,

- Lieutenant BOUTHÉON, commandant l’Échelon,

- Lieutenant PELLISSIER,

- Aspirant BECKER,

- Aspirant DELÈGUE,

- Aspirant HERLAUT.

 

 

2ème ESCADRON :

- Capitaine De THONEL d’ ORGEIX, commandant l’Escadron,

- Lieutenant BRIOT de la CROCHAIS, Adjoint,

- Lieutenant BRACHET, commandant l’Échelon,

- S/Lieutenant PERIER,

- S/Lieutenant CORAP,

- Aspirant PESCHE,

- Aspirant BONIFACI,

- Aspirant PLUSQUELLEC.

 

 

3ème ESCADRON :

- Lieutenant NOËL, commandant l’Escadron,

- Lieutenant KREBS, Adjoint,

- Lieutenant BELLUET, commandant l’Échelon,

- S/Lieutenant DESFORGES,

- S/Lieutenant De COLOMBEL,

- Aspirant MANDAT de GRANCEY.

 

 

4ème ESCADRON :

- Capitaine GAUDET, commandant l’Escadron,

- Lieutenant BESNIER, Adjoint,

- Lieutenant HANNEZO, commandant l’Échelon,

- S/Lieutenant PITY,

- S/Lieutenant MUCCHIELLI,

- S/Lieutenant MOREAU.


Le 1° escadron


Le 2° escadron

Commandant d'Escadron :  Jeep N° 406247, démolie le 21-11-1944, chauffeur Maréchal des Logis Garnier

Le Capitaine d'Orgeix, Le 01-08-1944, puis

Le Capitaine Compagnon, le 18-10-1944, venant de l'état-major de la division, muté au 3/501 RCC, puis 

Le Capitaine Briot de la Crochais, le 10-04-1945

 

        Peloton de commandement et de combat :

2ème ESCADRON :

 

- Capitaine De THONEL d’ ORGEIX, commandant l’Escadron,

 

 

Commandant de peloton : 

 

 

Lieutenant Savary, le 10-04-1945

                              jeep Belle Ile , N° 413329Maréchal des Logis Malaise

 

 

Transmission :  

 1 - Half-Track radio Longchamp N° 400071

            Adjudant Garry, tué le 26-01-1945

            Adjudant Lambert muté le 15-12-1944

            Maréchal des Logis Garnier (chauffeur de la jeep N° démolie N° 406247)

 2 - Moto Gnome et Rhône side-car, vers le 27-10-44

           N° 96969

           N° 96978

           N° 96979

 

 

Dépannage :

1 - HT dépannage Guernesey N° 409279 Maréchal des Logis Rolland

2 - HT dépannage Jersey N° 408662 Maréchal des Logis ...

 

Les chars :

 

N° 18 : PARIS, N° 420771,   M4A2,

                Adjudant Béalu,

                Maréchal des Logis Rossi,

 

          : PARIS II, N° 96015, vers le 01-11-44

                Maréchal des Logis Laurens

 

N° 19 : Saint-Cyr N° 420835,   M4A2,

              Maréchal des Logis Roullet, muté au 2° peloton

              Maréchal des Logis de Gargouetmuté au 3° peloton, le 21-11-1944 sur le Bayeux, puis 

              Maréchal des Logis Laurens muté sur le PARIS II le 21-11-44

 

 

S/lieutenant Bureau, muté au 2° peloton le 12/08/1944

mdl Salaün muté au 2° peloton, le 12/08/1944

mdl Salaün muté au 3° peloton, le 01/11/1944 sur le Paimpol 2

 

 

 Lieutenant Briot de La Crochais, 01-08-1944, puis

2 ° ESCADRON :

 

N° 20 :

 

N° 21 :

N° 22 :

N° 23 :

N° 24 :

 

 

 

 

 

2ème ESCADRON :

- Capitaine De THONEL d’ ORGEIX, commandant l’Escadron,

- Lieutenant BRIOT de la CROCHAIS, Adjoint,

- Lieutenant BRACHET, commandant l’Échelon,

- S/Lieutenant PERIER,

- S/Lieutenant CORAP,

- Aspirant PESCHE,

- Aspirant BONIFACI,

- Aspirant PLUSQUELLEC. 

  

 



Le 3° Escadron


Le 4° Escadron



Le 1° Bataillon du R.M.T.



1/3 Régiment d'Artillerie de Marine





Le Groupement Tactique Langlade (GTL)

Le Groupement Tactique Warabiot (GTV)

Le Groupement Tactique Rémy (GTR)

Le Poste de Commandement de l'avant (P.C.Avancé)

Le Quartier Général (Q.G.)

La Base Arrière (Base)